Votre corps vous parle

Mon corps me parle.. il a quelque chose à me dire, écoutons-le!

N’avez-vous jamais fait la relation entre votre corps et votre esprit?

Lorsque votre corps vous envoie des signaux, est ce que vous savez les percevoir,
les écouter?
En développement personnel, on ne peut dissocier les 2 car souvent le corps nous
envoie des signaux que nous ne voulons pas décrypter mais en tout cas, ils sont là.

On peut parler de maladies psychosomatiques ou autres expressions qui
associeraient le corps à votre état d’âme, à votre mal-être.

En tout cas, quand on n’est pas heureux, pas épanoui dans son histoire d’amour, le
corps va nous envoyer des signaux
Dans une thérapie de couple, il est très courant de constater que le corps est
laissé quelque peu à l’abandon.
J’ai pu entendre ces différents symptômes et expressions du corps qui est le siège
de toutes vos émotions :
• Une sensualité réprimée, les sens sont en sommeil
• Des douleurs à la poitrine, au ventre, à la gorge
• Une libido en berne, le désir n’y est plus!
• Une sexualité non épanouie et des frustrations entrainant des maux
• Un laissé aller sur la coquetterie, le « prendre soin de soi »
• Une négligence à s’entretenir en général (boulimie, look, sports en excès,

sommeil négligé, nourritures peu saines..)

• Une dépendance voir addiction à la nourriture, cigarette, alcool, sports..
• Maux de taux, de tête : j’en ai plein le dos » « tout cela me fait mal à la tête »

Le corps est devenu une part de nous-même à laquelle on n’attache plus grande
importance : on se néglige, on prend du poids, on n’aime pas son regard dans le
miroir.. les complexes s’en mêlent et c’est presque un cercle infernal si on ne
redonne pas sa place au corps.

Un corps c’est avant tout des sens : n’oubliez pas d’écouter, de voir, de sentir, de
toucher…
Un corps c’est aussi votre meilleur allié : s’il se sent bien, s’il s’exprime avec
gourmandise, il saura vous apporter une foule de plaisirs.

Cela demande quelques efforts, c’est certain : pratiquer du sport régulièrement,
manger sainement, s’occuper de soi, bichonner son corps et son esprit en vous
offrant du temps.
Se reposer, savoir se détendre, se soigner si cela ne va pas, éviter les excès
compensateurs de votre mal être.

Votre corps est votre capital santé.
Au-delà de cela, il est aussi votre capital plaisir.

Si vous êtes en plein chagrin d’amour, écoutez-le, il va vous dire combien vous
souffrez et aussi combien il en sent les répercussions.
Il va vous envoyer des larmes, accueillez-les, ne les refoulez pas. Votre corps va
peut-être être douloureux, tendu, sachez le détendre.
C’est un excellent révélateur de votre état d’âme.
Ne luttez pas, accepter ce chagrin pour mieux rebondir et justement c’est
maintenant qu’il serait opportun de le regarder, de l’admirer et de le remodeler à
votre image.

Reprenez contact avec lui, faites-en votre ami.
Votre corps épanoui, fier de ce qu’il est, sain dans ses fonctionnements et ses
désirs vous apportera des ressources pour reconquérir un amour ou tout
simplement être heureux (se)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *