Comment ne pas avoir de regrets?

Des regrets, des remords…cette sensation de n’avoir pas vécu ce que l’on aurait dû vivre..

Il y a toujours plusieurs angles de vue à une situation. Observez les et pratiquez les!

           Avance t’on avec des regrets? Comment les éviter ?  Vaut- il mieux des remords que des regrets?          

 

Avec le coaching, nous prenons conscience de nos dualités et des croyances négatives qui nous empêchent parfois d’agir et de nous réaliser.

Il me semble qu’un certain nombres de personnes, particulièrement les plus âgées qui regardent leur vie dans un rétroviseur,  formulent des regrets et parfois des remords ce qui est plus dommageable

Voici quelques uns des regrets que j’entends et que je vais « décortiquer » avec vous

«  Je n’ai pas eu une vie qui correspondait à mes attentes »

Nous avons tous des besoins et des attentes. Les écoutons nous ? souvent j’entends que les gens regrettent d’avoir mené une vie à faire plaisir aux autres plus qu’à eux mêmes.

Les rêves restent à l’état de rêves, les projets n’aboutissent pas. Ils ont fait des choix mais pas forcément les bons ou en tout cas ceux qui leur auraient permis d’être en harmonie avec eux mêmes.

Lysiane vous conseille :

Identifiez bien vos attentes, vos besoins. Pensez aux autres est généreux, cela vous honore. Ne le faites pas à votre détriment.

Ne reprochez pas à l’autre de n’avoir pas sur reconnaitre ce que vous avez fait, si vous le faites pour vous, pour vous faire plaisir, votre besoin sera alors exaucé et donc vous ne ressentirez pas le besoin de « reprocher »

« J’ai travaillé dur, sûrement trop »

La vie professionnelle demande un investissement important. De là à s’oublier et n’avoir plus que son boulot pour s’épanouir, cela me semble une belle fuite en avant.

Une vie professionnelle vous permet de gagner correctement votre vie en fonction de vos vrais besoins et pas ceux imposés par une société de consommation.

Partir au boulot une boule au ventre n’est pas la meilleure façon d’avoir une vie épanouie et harmonieuse. Le monde professionnel vous parle de challenge, performance, rentabilité. Vous avez le droit de lui répondre que votre langage à vous est «épanouissement, joie de faire et d’agir, prendre le temps de décider, agir en fonction de vos valeurs ».. 

A vous d’en décider! cela demandera quelques renoncements mais tout a un prix non ?

Lysiane vous conseille : 

Respecter vos temps de vie : ceux pour la vie professionnelle, ceux pour la vie privée

Accordez vous des pauses, temps nécessaire pour en gagner en productivité

Réfléchissez avec sincérité « pourquoi je me jette ainsi dans le boulot? »

Qu’ai je à perdre de moins m’investir? des raisons financières certes mais baisser mon niveau de vie me permettrait il pas d’augmenter ma qualité de vie?

« Je n’ai pas su profiter de ce que j’avais »

Les hommes sont plus dans ce type de regrets,  particulièrement arrivant à un âge de bilan ou de retour en arrière liés à une séparation, un deuil.

ils ont souvent investis beaucoup leur vie professionnelle, sportive ou associative.

Puis les enfants sont grands, leur femme les ennuie, la jeunesse est partie. Ils ne savent plus qui est leur partenaire de vie, encore moins leur famille et leurs amis.. ils subissent plus qu’ils n’agissent. A force de partir dans la grotte, certains éléments échappent à la vie mais la réalité de la vie est elle bien présente et active.

Les femmes ont un sens des réalités, du quotidien plus acéré. Peut être parce qu’elles sont impliquées sur plein de fronts à la foi, ne les appelle t’on pas « les multi taches »

Lysiane vous conseille

Savourer ce que vous avez plutôt qu’envie ce que vous n’avez pas

Vivez au présent, cessez de reporter vos projets, mettez les en actions

Posez chaque année ce que vous avez entrepris, réalisé, réussi. Vous serez surpris parfois de toutes vos réussites et à ce moment là, appréciez!

Sachez rectifier le tir, il est toujours temps de.. le pire c’est ne plus agir et laisser faire, laisser dire et lorsqu’il sera trop tard, s’en vouloir de ne pas avoir agi.

j’ai crée un accompagnement pour vous aider à apprécier, savourer!

« Je n’ai pas eu le courage d’exprimer mes sentiments »

Pour de mauvaises raisons parfois (peur de l’engagement, peur de l’échec, mauvaise image de soi..) la plupart des gens hésitent à s’impliquer.

De ce fait, ils ont le ressenti d’une vie médiocre. Ils leur arrivent même de se dire qu’ils ne sont pas devenus ce qu’ils auraient pu être.

Beaucoup de maladies se sont développées suite à l’amertume et au ressentiment.. ne pas dire ses ressentis amène du ressentiment..

Faut il du courage pour exprimer ses ressentis ? je pense plutôt qu’il faut parfois laisser tomber le voile, se montrer en tant qu’humain, ne pas avoir peur de la notion d’engagement.

Lysiane vous conseille

L’amour est beau, vivez le pleinement, n’ayez pas de craintes face à l’attachement, l’engagement. Si tel est le cas, demandez vous réellement pourquoi cela vous fait peur

Exprimez vos ressentis c’est recevoir du plaisir en retour. Lorsqu’on vous déclare des mots d’amour, vous êtes ravis de les recevoir. De la même façon, ressentir le bonheur de l’autre lorsque vous lui déclarez vos sentiments vous apportera une intimité et de belles émotions

Exprimez en général vos ressentis, quelqu’il soient : les émotions se vivent, se partagent et plus vous pourrez les partager, mieux votre corps saura vous remercier! n’oubliez pas qu’il est le siège de vos émotions et que tout ce qui ne s’exprime pas.. s’imprime.

« Je n’ai pas su préserver mes amis »

Trop pris par la vie, ils ont laissé l’amitié s’effilocher. ils finissent par regretter les beaux moments d’échange qu’ils n’ont pas su entretenir. Souvent on repense à tel ou tel moment mais là encore plutôt qu’essayer de recontacter l’ami perdu, on continue à ne pas faire..

Plus on s’éloigne de ses amis, moins on ose reprendre contact. Peut être avez vous eu un différend, un avis différent.. Qu’importe, aujourd’hui vos amis vous manquent et vous vous dites que vous avez été bien orgueilleux (se)

Lysiane vous conseille

L’amitié est un sentiment profond, sincère et nécessaire à notre vie sociale : faites le point sur vos « vrais «  amis, vos relations, vos faux amis. Il est temps de savoir se séparer de ceux qui ne vous conviennent plus mais par contre de vous entourer avec bonheur et générosité de ceux (celles) qui vous sont très chers (ères)

Faites la liste de tous vos souvenirs ensemble, prenez des photos, des films, regardez les avec tendresse et bienveillance

Reprenez contact avec ceux (celles) qui vous manquent, laissez tomber vos fiertés et peut être allez vous retrouver une belle complicité

« Je n’ai pas été heureux »

Cela est plutôt interpellant  mais non moins réel!

« je ne suis pas heureux (se) » devient une expression de  constat qui laisse à réfléchir.
Nous n’avons pas tous et toutes les mêmes aptitudes au bonheur.
Notre parcours de vie fait que le bonheur ne vient pas nous atteindre aisément, il est parfois rancunier.

Beaucoup de personnes oublient que le bonheur c’est aussi un choix. 

Il est quand même possible de constater que si l’ on reste coincé dans ses vieux schémas, si on se contente de certaines choses plutôt qu’écouter ce que l’on veut vraiment, si l’on reste dans ses zones de confort plutôt qu’essayer..il n’est pas étonnant de faire ce constat à l’aube de sa vie.

Lysiane vous conseille :

Le bonheur c’est aussi un état d’esprit, une forme de philosophie, réfléchissez bien à ce que ce mot signifie pour vous.

Le bonheur cela se crée, se construit. Cela implique de savoir ce qui nous donne du bonheur et de trouver les moyens de se le procurer.

Etre heureux (se) c’est se dire qu’il est temps, c’esT AUJOURD HUI et MAINTENANT  inutile de reporter à demain pour être heureux!

J’ai crée un ensemble de modules pour vous aider à y voir clair et justement trouver les clés du bonheur.. Ouvrez les cadenas

Le bonheur n’est pas le même pour tout le monde, sachez ne plus envier le bonheur de l’autre mais construire le votre et en être fier.. La vie est faites de milliers de petits bonheur

CONCLUSION : Votre vie est entre vos mains, vous êtes le meilleur bâtisseur pour que dès à présent, les regrets et remords soient le moins possible dans votre vie,choisissez en pleine conscience, choisissez avec honnêteté, franchise et réalisme.

Vous avez le droit d’essayer le bonheur, il ne fait pas mal!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *