L'indépendance et l'écoute dans le couple

Écrit par Lysiane Thomas.

L ECOUTE DANS LE COUPLE

Préserver sa liberté individuelle en étant en couple

 

Liberté individuelle, indépendance et couple, Il s’agit souvent d’un équilibre compliqué

Vivre en couple et entreprendre en couple ne signifie pourtant pas s’abandonner totalement à son conjoint. 

 

Le couple va évoluer, la relation va elle aussi évoluer. Les 2 personnes se sont engagées  et cet engagement va aussi subir des évolutions.

 

C’est un peu comme un troisième partenaire.

L’engagement est le lien qui vous unit .. ne dit on pas pour le meilleur et pour le pire?!

Pour trouver un équilibre il faudra admettre le processus évolutif de cet engagement

Apprendre à être à l’écoute de l’autre

Ne pas lui dire oui pour éviter de dire « non »  écouter ce n'est pas éviter de  vous affirmer dans vos besoins ou  être toujours du même avis pour éviter les conflits

 

L’écouter sincèrement c’est ressentir réellement sa réalité

 

 J’ai pu constater que le couple devient « sourd »

Les conflits augmentent, la relation n’est plus que routine ou chacun s’oppose.

La rupture devient une solution. 

                                                 Il y en a d’autres!!

 

Et si vous appreniez à corriger votre surdité!?

Voici un exercise qui vous permettra de mieux identifier les motifs.

 

  • Pourquoi est-ce que je n’entends même  pas ce que mon (ma)  conjoint  (e) cherche à me dire ?
  • Plus encore, qu’est-ce qui m’empêche d’être à son écoute ? ( écouter »implique  motivation et implication de votre part, il ne suffit pas « d’entendre! »)
  • Qui » en moi refuse de l’écouter ?  
  • Comment cela se manifeste-t-il concrètement ?
  • Qu’est-ce que je fais ou ne fais pas ?
  • Qu’est-ce que je ressens alors ?
  • Quelles sont les répercussions sur notre relation ?

 

Lorsque vous aurez trouvé quelques réponses, vous allez constater que votre besoin d’indépendance est peut être au coeur du processus. 

 

La juste mesure entre vous abandonner totalement (je suis sourd (e)  comme cela je ne m’implique pas, je n’accepte donc pas l’évolution de notre engagement commun) et préserver votre liberté individuelle est à repositionner rapidement avant de vous perdre.

 

Vous vous êtes engagés (es) ensemble, vous ne pouvez maintenant dire « je suis seul (e) je vis seule (e) je pense seul(e) et l’autre n’a pas besoin d’être entendu (e) dans ses besoins.

 

Vous vous apercevrez peut être que votre comportement est en opposition avec les besoins de votre conjoint (e)

 

Il vous faudra faire quelques efforts pour préserver la qualité de votre relation. De ce fait, tenir compte de ce que vous dit l’autre.

 

•Vous efforcer de comprendre son point de vue,

•Essayer de comprendre sa souffrance,

•Tenir compte de sa réalité en même temps que la vôtre,

•Ne pas vous laisser envahir par la révolte ou la quête du pouvoir ni satisfaire tous vos caprices dans le seul but de démontrer que vous êtes fort (e) et indépendant (e) …

 

Sortir d’un conflit n’est pas dire « c’est toi ou toi qui a tort ou raison » 

Sortir du conflit c’est vouloir préserver le lien qui vous unit.

 

Il vous faudra accepter votre vulnérabilité comme celle de votre conjoint (e) 

 

Vous ne perdrez pas votre indépendance individuelle en montrant que vous pouvez être vulnérable

 

Souvent perçue comme une menace à la relation par une sorte de « mise à nu » qui vous prive de vos moyens de défense, la vulnérabilité est au contraire La clé de votre relation !

 

Cela a pour effet de renforcer l’intimité du couple

 

 Apprendre à accepter votre vulnérabilité avec équilibre c’est apprendre à ne pas être constamment sur vos gardes dans la relation, à vous défendre pour tout et pour rien, ni à prêter à votre conjoint des intentions qu’il (ou elle) n’a pas et l’accuser d’être responsable de tous vos maux !

 

Il ne s’agit pas pour autant de renoncer à votre autonomie ni d’assumer un rôle de “victime”, mais bien de ressentir pleinement votre vulnérabilité dans toute sa richesse…et cela s’apprend, pour le bien de tous !

 

 

J’aime bien ce texte , vous allez peut être vous y reconnaitre

N’hésitez pas à le donner à votre conjoint (e) pour qu’il comprenne le pourquoi du besoin de l’écoute dans le couple :

 

 

 

Quand je te demande de m’écouter et que tu commences à me donner des conseils… je me sens mal.

Quand je te demande de m’écouter et que tu commences à me dire pourquoi je ne devrais pas ressentir cela… je me sens très mal.

Quand je te demande de m’écouter et que tu penses que tu dois faire quelque chose pour résoudre mon problème… je me sens encore plus mal.

Ce que je te demande, c’est de m’écouter, uniquement de m’écouter…

 

Agir, je le peux, je ne suis ni impotent ni impuissant,

Seulement découragé (e) , hésitant (e)  et j’ai besoin de parler.

 

Quand tu fais quelque chose pour moi que je peux faire moi-même,

Tu contribues à ma peur, tu manques de confiance en moi,

Tu accentues mon inadéquation.

 

Quand tu acceptes de m’écouter,

Quand tu acceptes que je ressente ce que je ressens,

Je peux lâcher et commencer à me comprendre.

 

Si tu veux parler, attends juste un instant… et nous changerons de rôle,

 Tu parleras et je t’écouterai. »