UNE RUPTURE PAR MAIL OU SMS..

Écrit par Lysiane Thomas.

coeur cassé SMS DE RUPTURE

 

SE FAIRE LARGUER PAR MAIL OU SMS

Il était une fois un homme et une femme qui partageaient une relation tendre, complice, espiègle, sincère, amusante, coquine etc...

De ces amants qui sont autant amis qu’amants, des « aimants « maladroits.

L’aimant de l'amour  les a amené à considérer les sentiments qui pourtant n’avaient pas été prévus dans le scénario.

Comme si on devait tout maitriser, tout contrôler, le coeur a ses raisons que la raison n’atteint pas!

 3 ans d’une idylle quasi sans faille (oui je sais ce n’est pas possible allez vous me dire et moi de vous répondre « on a le droit de voir le verre plein avant de le vider!! ..)

Des moments privilégiés, une complicité grandissante, des fous rires, une vraie attache qui créait un lien attendrissant et tellement rare.. comme tout ce qui est rare, il faut en être le gardien bienveillant.

14 jours avant LA RAFALE.. une belle lettre d’amour qui disait « j’ai passé avec toi des moments exceptionnels et mon plus cher souhait est qu’il y en ai encore plein d’autres »..

Puis le tsunami arriva

                                                                            C’était un beau jour d’été indien, en milieu de matinée.

Les amoureux étaient censés savourer la journée du lendemain ensemble

La dame laissa un message coloré sur le portable du Monsieur pour lui demander comment s’organiser, ils avaient tous les 2 un emploi du temps de ministre!!

Pour toute réponse, elle reçu un mail.

Elle pensait qu’il lui envoyait une blagounette, il adorait la taquiner, elle adorait lui écrire des mots tendres.

Empressée, elle ouvrit, elle adorait son humour, elle l’adorait tout court d’ailleurs! (Trop??)

 

La 1ère rafale arrive..


                                                          On la relit 2 fois, puis 3, 4... totalement hébétée

«  c’est mieux pour tout le monde de ne plus se voir »!

"Tout le monde" c’est qui?    il  y avait lui, ll y avait elle. 

Il suffisait de dire «je » et « tu » .. 

Quand on est à ce point dans la dissociation, le « tout le monde » signifie tant de choses.

Comme si nous n'étions plus des personnes avec des émotions.

Cela m'inspirera pour vous parler bientôt de dissociation, clivage etc, un des aspects humains qui m'interpelle toujours autant..

Cette expression entraina aussitôt colère et  culpabilité

Comme si on était coupable d’avoir aimer

Comme si aimer rendait le monde malheureux

Comme si on était responsable du malheur des autres …

.....celui de la dame était suffisant, pas besoin d’en rajouter!

 

 

La 2ème rafale arrive :

« Donne moi de tes nouvelles » Bisous.

Cette phrase, en d’autres temps anodine, est foudroyante, déroutante, presque humiliante

Il est bien connu que lorsqu’on se fait larguer par mail, on a envie de dire à l’être cher «  merci mon amour, j’ai adoré toute la délicatesse que tu viens d’avoir à mon égard, je vais super bien, je saute de bonheur »

Inutile de vous décrire l'état de la dame dans les jours qui ont suivis.. quand ça fait mal, ça fait mal.

 

Quand vous décidez de rompre, annoncez le clairement et en face, les yeux dans les yeux

Assumez votre décision, c’est la vôtre et l’affirmer en face c’est assumer son choix

L’autre pourra recevoir cela avec beaucoup de stupéfaction, de tristesse, d’incompréhension, de désinvolture peut être.. tout est possible dans ces situations périlleuses!

Qu’importe, le fait de l’exprimer en face à face évitera une blessure supplémentaire.

La rupture en soi est déjà extrémement blessante quand elle n’est pas consentie, pire quand elle est totalement innatendue..

Pas besoin d’en rajouter là encore, ça n’honore personne.

 

Pensez toujours aux conséquences de vos actes.

Cela s’appelle être adulte et se comporter en adulte.

 

Comment savez vous l’état d’esprit de la personne qui reçoit cela?

Savez vous à quel point, cela peut l’emmener dans l’abîme?

La personne est peut être déjà fragilisée par les événements de la vie, peut être ne peut elle plus accepter une autre épreuve, peut être n’a t’elle pas la force de prendre ce boulet en pleine figure?

Qu’en savez vous?

Voulez vous à ce point faire mal? est ce bien votre intention première? si oui, dites le, cela vous soulagera de savoir que vous pouvez être méchant!

 

Certes, en envoyant le mail, il est évident que vous ne vous posez pas ces questions, cela s’appellerait de l’empathie.

En avoir un minima serait vous respecter mais il parait que cela ne s’acquiert pas

Ou peut être voulez vous protéger de vos propres errances, dites le tout peut s'entendre si on l'explique.

 

 Par contre, imaginez 2 secondes que ce soit vous qui receviez le tsunami.. vous allez voir que vous trouverez la situation moins glorieuse tout à coup!

 

Une rupture est une décision que l’on prend le plus souvent à 2.

On pose les choses, on en parle, on argumente, on s’explique, on écoute, on compatit, on est dans la recherche de solutions.

Lorsque la rupture est devenue la seule solution, elle peut être « entendable, » même si douloureuse.

Peut être pas acceptable dans un premier temps mais au moins actée d’une manière honorable pour chacun (e) des concernés (es)

Voici une nouvelle façon d’agir de plus en plus récurrente et qui n’honore pas les moyens de communications actuels :

pour dire « adieu » .. un SMS, un MAIL, un POST IT ou un appartement vide au retour du boulot!!

 

Le choc est puissant

La confusion aussi

Dans un premier temps, une sidération.. elle peut durer quelques jours

La colère s’empare de vous, presque un esprit de vengeance parce que cela fait trop mal.

Comment cette personne à qui vous accordiez toute votre confiance peut elle agir ainsi?


La trahison (celle de votre histoire qui de belle devient moche) l’incompréhension, les multiples questionnements vous empêchent de dormir, de manger, de bosser..

Le corps parle, il est épuisé tant physiquement que psychologiquement, écoutez le car il finira par vous envoyer du très désagréable…

les conseils du coach

Comment pouvoir mieux accepter la rupture ?

  • pleurer, pleurer : si vos larmes viennent, reviennent et reviennent encore, ne pas les retenir elles font mal mais elles seront très vite salvatrices
  • demander du soutien : aux proches, à ceux qui vont avoir beaucoup d’amour pour vous et ne jugeront personne
  • Cesser de vouloir sourire comme si tout allait bien : non cela ne va pas bien, vous avez le droit de le montrer et de le dire : si vous n’avez plus qu’envie de dormir et d’oublier, allez dormir, savourer la chaleur de la couette, de l’oreiller, enfouissez vous dedans jusqu’à ressentir ce bien être du repos récupérateur
  • Partez vous ressourcer dans la nature : elle est toujours bienfaisante parce qu’elle vous ramène à écouter vos sens : vous allez ressentir une odeur, regarder une fleur, entendre les oiseaux chanter, cela va occuper votre esprit qui rumine à fond
  • Foncez au cinéma du quartier : il y a bien une, 2 ..3 comédies à regarder dans l’instant ! mangez de la comédie à fond, évitez toutes les histoires d’amour! cela vous permettra de sourire, voir de rire..je sais que ce n’est pas ce que vous voulez en l’instant , mais laisser faire l’émotion de l’écran! et si vous pleurez, ce sera dans le noir, donc accueillez aussi votre tristesse qui vous arrive sans contrôle
  • Achetez vous du chocolat, des bonbons, des gâteaux : ce n’est pas le moment de rentrer dans la privation, c’est le moment d’être gourmand (e) et votre corps a besoin de sucreries ou de compenser (évitez alcool, cigarettes et autres faux amis du bonheur!!)
  • Laissez vous inviter par les amis (es) : pas une grande fiesta non cela n’est pas possible : faire la fête, le sourire est impossible .. mais un bon diner avec votre meilleur ami qui a sorti son meilleur vin et a envie de vous dorloter!! foncez, vous avez besoin d’amour
  • Evacuez votre culpabilité : non vous n’êtes pas l’UNIQUE responsable de ce gâchis. Dans l’histoire, vous étiez 2, chacun (e) a amener sa part à l’histoire.Vous venez de prendre la rupture en pleine figure, n’allez pas en plus penser que « c’est ma faute, ma très grande faute ».
  • Allez voir un thérapeute qui pourra peut être vous éclairer dans votre comportement et dans le comportement de l’autre : les explications « techniques » permettent parfois de mieux assimiler les faits et actes qui nous déboussolent
  • Ecrivez, parlez à un dictaphone, Exprimez vous! De Vous à VOUS, INUTILE de se retenir, vous avez des ressentis, ils doivent sortir de vos tripes pour mieux résister à l’invasion de la douleur. Peu importe comment , personne ne le saura mais exprimez les car l’adage « tout ce qui « sort » de vous ne s’imprime pas » est plus que jamais une vérité non négociable
  • Ne pensez plus qu’à vous, qu’à tout ce qui vous va vous procurer du plaisir. Vous avez besoin d’être bichonnée, chouchoutée et qui mieux que vous peut le faire..
  • Prenez de la distance avec l’événement, avec l’histoire, avec tous vos souvenirs.

Dans une rupture il y a aussi cet effet parfois salvateur de remettre l’église au milieu du village, comme on dit.

On n’est plus dans la relation, on en est éjecté donc autant en sortir le mieux possible.

En essayant d’être le plus objectif possible pour avancer et regarder devant

      Ceci est une autre étape.. demain est un autre jour

Plus que jamais dans une rupture amoureuse, chaque jour suffit sa peine.

 

cela vous ramènera à un autre article que j’avais écrit il y'a quelques temps « décryptage du  chagrin d’amour »

http://www.devousamoi-metz.com/blog-coaching/99-decryptage-du-chagrin-d-amour

 

ps : toute ressemblance avec des faits réels n'est pas fortuite!