De nouvelles sensations dans la sexualité

Écrit par Lysiane Thomas.

DE NOUVELLES SENSATIONS DANS LA SEXUALITE

Je voudrais de nouvelles sensations dans notre sexualité

 

Dans la sexualité comme dans bien des domaines,  on se sent parfois en quête de nouvelles sensations.

Peut être parce que la monotonie, les habitudes, la routine  diminuent nos vibrations et nos ressentis.

Peut être aussi parce que on a envie de se lancer des défis

« Si je tentais ceci ou cela… » 

« j’ai envie d’essayer  d autres lieux, d autres postures, d’autres moments »

 

 

Dans notre sexualité, il arrive  que nos envies et désirs demeurent à l’état de  fantasme. Certes, le fantasme fait partie aussi de nos jardins secrets

Tant qu’il ne devient pas frustrant, tout va bien.

Si ce n’est pas le cas, interrogez vous sur le « pourquoi vous n’arrivez pas à exprimer votre besoin? »

 Peut être par pudeur ou peur de choquer son partenaire?

On n’ose pas dire, on crée des frustrations, voir des regrets.

Cela peut amener à un état angoissant, car le manque de sensations fini par jouer sur le désir

Quand une frustration s’installe du fait de ces désirs non exhaussés, ne pensez vous pas que c’est dommage d’en rester là?

 

Il suffirait parfois de peu de mots peu de suggestions pour que le désir  et l’envie puissent  se vivre et se partager

Il n'y a pas forcément de grands enjeux et en tout cas il serait plus opportun de raisonner en terme d effets positifs. 

 

Qui vous dit que votre conjoint (e) n’a  pas aussi envie de bouger un peu ....beaucoup les choses?

L'indépendance et l'écoute dans le couple

Écrit par Lysiane Thomas.

L ECOUTE DANS LE COUPLE

Préserver sa liberté individuelle en étant en couple

 

Liberté individuelle, indépendance et couple, Il s’agit souvent d’un équilibre compliqué

Vivre en couple et entreprendre en couple ne signifie pourtant pas s’abandonner totalement à son conjoint. 

 

Le couple va évoluer, la relation va elle aussi évoluer. Les 2 personnes se sont engagées  et cet engagement va aussi subir des évolutions.

 

C’est un peu comme un troisième partenaire.

L’engagement est le lien qui vous unit .. ne dit on pas pour le meilleur et pour le pire?!

Pour trouver un équilibre il faudra admettre le processus évolutif de cet engagement

Apprendre à être à l’écoute de l’autre

Ne pas lui dire oui pour éviter de dire « non »  écouter ce n'est pas éviter de  vous affirmer dans vos besoins ou  être toujours du même avis pour éviter les conflits

 

L’écouter sincèrement c’est ressentir réellement sa réalité

 

 J’ai pu constater que le couple devient « sourd »

Les conflits augmentent, la relation n’est plus que routine ou chacun s’oppose.

La rupture devient une solution. 

                                                 Il y en a d’autres!!

 

Et si vous appreniez à corriger votre surdité!?

Voici un exercise qui vous permettra de mieux identifier les motifs.

 

  • Pourquoi est-ce que je n’entends même  pas ce que mon (ma)  conjoint  (e) cherche à me dire ?
  • Plus encore, qu’est-ce qui m’empêche d’être à son écoute ? ( écouter »implique  motivation et implication de votre part, il ne suffit pas « d’entendre! »)
  • Qui » en moi refuse de l’écouter ?  
  • Comment cela se manifeste-t-il concrètement ?
  • Qu’est-ce que je fais ou ne fais pas ?
  • Qu’est-ce que je ressens alors ?
  • Quelles sont les répercussions sur notre relation ?

ETES VOUS FAITS L 'un pour l'Autre?

Écrit par Lysiane Thomas.

ETRE COMPATIBLE AVEC L AUTRE?

Êtes-vous faits l’un pour l’autre ?

 

Nous comptons sur la science pour nous dire quoi manger, quand faire de l’exercice, comment mieux dormir, mais qu’en est-il de nos relations amoureuses ? 

 

Peut-on expliquer scientifiquement que certains couples réussissent leur vie intime et d’autres non ?  La réponse semble être “oui” ! Il existe ce que l’on appelle la “ Théorie de l’attachement”, mise en perspective à l’âge adulte dans les relations de couple, qui peut nous aider à établir notre profil amoureux et à trouver l’amour. Cet article est une revue du livre publié par les éditions Ixelles et écrit par le professeur Amir Levine, psychiatre et neuroscientifique et de de la Psychologue Rachel Heller. 

 

 

Pour les auteurs, l’attachement postule en effet que chacun d’entre nous se comporte dans ses relations de trois manières différentes :

    1. La personne sécure qui se sent à l’aise dans l’intimité, et est généralement chaleureuse et aimante ;
  1. La personne anxieuse désire ardemment l’intimité, se pose beaucoup de questions et a tendance à douter de la capacité de son partenaire à l’aimer ;
  2. La personne évitant voit l’intimité comme une perte d’indépendance et cherche en permanence à limiter la proximité.

 

Aimer ne suffit pas pour construire une relation de couple durable ! 

L’amour, seul, ne parvient pas à équilibrer une relation car, suivant leur style d’attachement, les personnes diffèrent dans leur conception de l’intimité et de la vie à deux. Aussi Levine et Heller offrent-ils aux lecteurs une feuille de route pour l’établissement de liens solides et épanouissants en fonction de leur profil.  Êtes-vous faits l’un pour l’autre, passionnera sans détour tous ceux qui sont à la recherche du compagnon idéal ou souhaitent améliorer leur vie de couple. 

 

 Voici un décodage du comportement amoureux 

 

Scénario 1 : Ça ne fait que deux semaines que je sors avec ce garçon et je m’inquiète déjà à l’idée qu’il ne me trouve pas assez jolie et qu’il ne me rappelle pas ! Je sais qu’une fois encore ma peur de ne pas être à la hauteur va gâcher cette chance de bâtir une relation amoureuse ! 

Scénario 2 : Qu’est-ce qui ne va pas chez moi ? Je suis pas mal, intelligent et je gagne bien ma vie. J’ai plein de choses à offrir à une femme. Je suis sorti avec des filles formidables. Mais, chaque fois, au bout de quelques semaines, elles ne m’intéressaient plus et je me sentais piégé. Pourquoi est-ce si compliqué de trouver la personne avec laquelle je pourrais être compatible ? 

Scénario 3: Je suis marié(e) depuis des années, pourtant je me sens seul(e). Mon mari (ma femme) n’a jamais aimé parler de notre relation ou de ses sentiments, et ça ne fait qu’empirer. Presque tous les soirs, il (elle) rentre tard du travail. Et le week-end, soit il (elle)joue au golf avec des amis, soit il (elle)regarde du sport à la télé. On ne partage rien. Je serais sans doute mieux seul(e). 

UNE RUPTURE PAR MAIL OU SMS..

Écrit par Lysiane Thomas.

coeur cassé SMS DE RUPTURE

 

SE FAIRE LARGUER PAR MAIL OU SMS

Il était une fois un homme et une femme qui partageaient une relation tendre, complice, espiègle, sincère, amusante, coquine etc...

De ces amants qui sont autant amis qu’amants, des « aimants « maladroits.

L’aimant de l'amour  les a amené à considérer les sentiments qui pourtant n’avaient pas été prévus dans le scénario.

Comme si on devait tout maitriser, tout contrôler, le coeur a ses raisons que la raison n’atteint pas!

 3 ans d’une idylle quasi sans faille (oui je sais ce n’est pas possible allez vous me dire et moi de vous répondre « on a le droit de voir le verre plein avant de le vider!! ..)

Des moments privilégiés, une complicité grandissante, des fous rires, une vraie attache qui créait un lien attendrissant et tellement rare.. comme tout ce qui est rare, il faut en être le gardien bienveillant.

14 jours avant LA RAFALE.. une belle lettre d’amour qui disait « j’ai passé avec toi des moments exceptionnels et mon plus cher souhait est qu’il y en ai encore plein d’autres »..

Puis le tsunami arriva

                                                                            C’était un beau jour d’été indien, en milieu de matinée.

Les amoureux étaient censés savourer la journée du lendemain ensemble

La dame laissa un message coloré sur le portable du Monsieur pour lui demander comment s’organiser, ils avaient tous les 2 un emploi du temps de ministre!!

Pour toute réponse, elle reçu un mail.

Elle pensait qu’il lui envoyait une blagounette, il adorait la taquiner, elle adorait lui écrire des mots tendres.

Empressée, elle ouvrit, elle adorait son humour, elle l’adorait tout court d’ailleurs! (Trop??)

 

La 1ère rafale arrive..


                                                          On la relit 2 fois, puis 3, 4... totalement hébétée

«  c’est mieux pour tout le monde de ne plus se voir »!

"Tout le monde" c’est qui?    il  y avait lui, ll y avait elle. 

Il suffisait de dire «je » et « tu » .. 

Quand on est à ce point dans la dissociation, le « tout le monde » signifie tant de choses.

Comme si nous n'étions plus des personnes avec des émotions.

Cela m'inspirera pour vous parler bientôt de dissociation, clivage etc, un des aspects humains qui m'interpelle toujours autant..

Cette expression entraina aussitôt colère et  culpabilité

Comme si on était coupable d’avoir aimer

Comme si aimer rendait le monde malheureux

Comme si on était responsable du malheur des autres …

.....celui de la dame était suffisant, pas besoin d’en rajouter!

 

IL EST OU LE BONHEUR?

Écrit par Lysiane Thomas.

                                                   LE BONHEUR SI JE VEUX

 

IL EST OU LE BONHEUR??

 

J’ai eu envie de vous parler à ma façon de cette chanson, ce refrain envoutant, ce texte merveilleux qui enchante les ondes depuis quelques mois 

Peut être comme moi, vous êtes vous surpris (e) à le fredonner?

 

J’ai pris le temps d’écouter les paroles qui me touchaient au delà de la chansonnette

Puis j’ai lu le texte et j’ai vraiment eu envie d’en parler 

Honneur à l’interprète CHRISTOPHE MAE et merci pour ce délicieux texte!

 

J’ai fait l’amour, j’ai fait la manche, j’attendais d’être heureux, j’ai fait des chansons, j’ai fait des enfants, j’ai fait au mieux, j’ai fait la gueule, j’ai fait semblant, on fait comme on peut..

 

Ces paroles raisonnent peut être en vous ? 

Nous sommes dans la vie en voulant être heureux, ou tendre le plus possible vers le bonheur.

 

Nous faisons l’amour, nous faisons des enfants et après quand les reproches, les déceptions arrivent, on se dit « j’ai fait au mieux » 

Nos enfants rebelles finiront eux aussi par se dire « j’ai fait au mieux », du moins on peut l’espérer pour eux!! 

 

Puis parfois on regarde sa vie dans le rétroviseur et là on se prend dans le miroir une image qui ne nous convient pas, ou qui ne nous convient plus

Parfois, on fait semblant oui, ça c’est bien vrai, on veut montrer qu’on est en capacité de, qu’on va y arriver, qu’on va contrôler même.. 

On donne une image de soi de personne super innébranlable, genre insensible et tellement blindée que rien n’est censée vous atteindre..

 

Arrêtons  un peu la caméra et prenons le temps de mieux percevoir  la personne :

Si on fait semblant, c’est souvent par pudeur ou par dignité. 

Une personne qui vit des souffrances intérieures, qui a vécu des épreuves.. se cache souvent pour exprimer ses émotions.

Elle ne veut pas déranger 

Ou plus honnêtement, elle sait que personne ne pourra estomper sa peine, qu’elle seule peut trouver en elle une force, des ressources, la bonne  manière pour laisser couler le chagrin.

Alors on fait semblant, on fait comme on peut.. que cette phrase est juste!

 

On n’y réfléchit pas somme toute, c’est comme cela.

Tout le monde n’a pas les mêmes réactions devant l’adversité, devant la peine : parfois on se pose en victime parfois en conquérant, chacun fait ce qu’il peut avec ce qu’il est

 

« je croyais être heureux mais y’a tous ces soirs sans potes, 

quand personne sonne et ne vient, 

c’est dimanche soir dans la flotte ce putain de chagrin.

 

Pour ne rien vous cacher, cette phrase m’émeut tout particulièrement. 

Une vérité vraie!!

 Il faut l’avoir vécu, expérimenté à plusieurs reprises pour mesurer le poids des ces attentes . «  je voudrais tant que quelqu’un m’appelle, qu’on me fasse signe, tout le monde pense que je suis occupée alors que je suis profondément enfouie dans mon chagrin »..

 

Quand vous connaissez  la solitude profonde, pas celle de quelques mois , celle qui fait que vous feriez n’importe quoi pour que votre téléphone sonne, pour qu’un pote vous appelle, pour qu’on vous propose une soirée.. vous savez surement ce que ces mots signifient..

 

Le chagrin, vous le noyez là encore comme vous pouvez

 

Il vous prend les tripes, une vraie tenaille et il vous cloue au sol

 

Bien évidemment il y a toujours les petites phrases qui vous répètent « bouge toi, prends toi en charge ».. 

certes, l’action amène plein de bonnes choses, je ne vais pas démentir puisque mon métier c’est  vous accompagner pour vous remettre dans l’action.

 

Sauf que parfois, votre chagrin, votre solitude vous empêche d’agir

 

J’ai envie de vous inviter à passer le tunnel.. n’oubliez pas, au début le tunnel on a du mal, cette étendue de « noir » nous fait peur, puis dites vous qu’à la fin du tunnel, il y’ a la lumière